12Avr

Revue de troquet #3 : Le Hoppy Corner – Paris, 2ème arrondissement

Share Button

Allez hop, on vous emmène du côté de Sentier, rue des Petits Carreaux dans un petit bar à bières ultra cosy et chaleureux : le Hoppy Corner. Fan de houblon et de bonne pitance, sois prévenu, on parle là de la crème de la crème, tu vas méchamment kiffer. Pour nous c’est déjà le cas : on y passe désormais tous nos afterworks et nos soirées « darons pépouses ». Et tu vas vite comprendre pourquoi.

[Méthodo : Pour rappel chaque troquet passe à travers la même moulinette, et on évalue les points qui nous semblent les plus importants, à savoir les 4 piliers qui comptent dans un rade : le Cadre, les Consos, les Tarots, et le Service. On affinera tout ça au fur et à mesure. A noter qu’a priori, on ne parlera pas de bar qu’on a pas kiffé, c’est pas trop le délire. Tant qu’on ne retrouve pas de sperme dans notre pinte en tout cas.]

Le cadre

Deux pas dans le troquet et bim, tu te cognes déjà dans le comptoir. Ça tombe bien, t’étais venu pour ça, et t’inquiètes pas, tu vas pas être déçu. La bête est massive, elle grignote une bonne partie de la première salle, toute en enfilade, face à l’entrée. Et à en juger par le nombre de pompes à bière qui en émergent, elle en a dans le ventre. Confirmation sur les murs, où des ardoises mises à jour quotidiennement détaillent les quinze bières disponibles à l’instant T. Et c’est là tout le concept du Hoppy (on peut t’appeler « Hoppy » hein ?) : ici pas de carte des bières. Le taulier commande des fûts, les inscrit sur les ardoises, et les sert à ses clients. Quand le fût est vide, pas de remplacement « poste pour poste ». Non, on plugge un autre fût d’une autre bière, on met à jour l’ardoise, et en avant Guingamp. Autant te dire que tu vas en découvrir des binouses. Et c’est même précisément pour ça que tu y retourneras. Pas cons les mecs…

Les consos

L’idée c’est donc que la sélection change quotidiennement en fonction des fûts, mais évidemment l’équipe veille à toujours mixer des classiques (Pale Ale, IPA, Triple, Stout…) et des plus originales : Amber Ale, Double IPA, Red Ale… Avec un tel turnover de bières, on se plait à revenir non plus pour commander sa pinte préférée comme dans n’importe quel troquet, mais au contraire pour découvrir une nouvelle pépite. Et c’est là l’atout principal du Hoppy Corner, petit paradis des amateurs de houblon. De la locale, de la belge (faut rendre à César, toussa toussa), de l’américaine, de la forte, de la douce y’en a pour tous les palais. Et en parlant de palais : chez Verre à part, on est plutôt fine-gueule et côté frichti on a (aussi) été bluffé. Comme pour les bières, la carte change régulièrement, et propose au maximum des produits frais/faits maison. Nos coups de cœur : l’assiette de frites (efficace et délicieuse), le houmous de betteraves (original et délicieux), les poivrons marinés (frais et délicieux) et les petites sardines portugaises (fines et délicieuses). On n’a pas réussi à faire notre choix, du coup on a tout commandé. Et on n’a rien regretté.

La petite touche puriste : Avec tes consos, on te sert systématiquement des petites graines de malt, utilisées dans la fabrication de pas mal de bières. Ça se mange moins vite que des cahouètes, mais c’est très original et sympa.

Crédits photos : http://blog.oopsie.fr

Les tarots

Sans être ultra bon marchés, les prix sont franchement raisonnables, surtout pour le quartier, et pour des produits de cette qualité. Evidemment, difficile d’imaginer toucher une pinte de bière artisanale à moins de 7 €. Le premier prix au Hoppy c’est 7 € 50 mais encore une fois, pour des bières de cette qualité, c’est plutôt réglo. Et 4 € pour un verre de pinard (espagnol) même si évidemment c’est pas la spécialité de la maison. Côté bouffe, on tourne autour des 7 €, 6 pour la belle assiette de frites, et de la même façon, vu la qualité et l’originalité des mets, c’est très très loin d’être du vol.

Les coulisses du Hoppy. Du fût, du fût, et encore du fût !

Le service

Bon, on s’achemine vers un sans faute hein, parce que le service aussi est au top. Les mecs sont vraiment ultra sympas, aussi bien derrière le comptoir que dans la salle. Les serveurs cavalent de table en table, avec le smile, et ne te laissent pas le temps de manquer de quoique ce soit. Et vas-y que je te ramène du pain, et vas-y que je te prends ton verre vide, et que j’t’en ramène un plein. Le comble : à la table d’à côté un verre a été renversé. Le serveur a apporté de quoi nettoyer, en même temps qu’un verre plein, direct, sans batailler. Pas si courant que ça hein ?

Franchement, gros gros coup de cœur. Le Hoppy est solide sur ses bases et par conséquent inattaquable : excellente qualité, accueil au top et tarots réglos, on y retourne toujours avec plaisir. Et ce qui est cool c’est qu’ils prennent même les réservations. Ça serait con de pas aller y passer une tête prochainement hein ?

Les + :

  • Le concept des bières qui changent tout le temps
  • La bouffe fraîche et originale
  • On peut réserver une table à l’avance pour être sûr d’être calé

Les – :

  • C’est souvent blindé, et pas si grand que ça. Faut venir tôt ou réserver !

Infos Pratiques :
34 rue des Petits Carreaux
75002 Paris
09 83 06 90 39
Page Facebook