6Jan

Top 10 des raisons pour lesquelles t’as pas trompé ta meuf samedi dernier

Share Button
Bravo, t’es définitivement un mec bien. En arrivant à cette soirée, c’était pourtant pas gagné : tout cet alcool, cette musique, toutes ces nanas que tu ne connaissais pas… Des bien plus faibles que toi auraient craqué et croqué, trompant allègrement leur chère et tendre. Mais pas toi. Toi tu es de la race des grands, ceux qui ont l’âme bien trempée, et de beaux principes chevillés au corps. Bravo. 10 des raisons qui font de toi un héros qui a résisté à la tentation, et qui est resté du côté « fidèle » de la force.

 

1- Parce que tu n’es pas comme ça

Oh ça non. T’en as des potes qui sautent sur tout ce qui bouge, et même sur ce qui bouge pas des fois. Mais pas toi. Et ça n’a rien à voir avec le fait que quand une nana vaguement jolie te parle, tu te mets à rougir et/ou bafouiller et/ou baver et/ou tenir des propos incohérents.

2- Parce que ta copine est une fille en or

Et que tu veux pas lui faire ça. Avouons-le au passage, si la réciproque pouvait également être vraie, tu ne serais pas contre. Tant qu’à faire.

 

3- Parce que la plupart des nanas de la soirée étaient en couple

Et toi tu ne manges pas de ce pain-là. Par respect pour le principe sacré d’une union entre deux personnes. Pas parce que la dernière fois, ça t’avait coûté 2 dents et 8 points de suture. Aucun lien ; fils unique. 

 

4- Parce que (ceci dit) y’avait pas tant de (jolies) filles que ça

Parmi les célibataires, y’en avait même un bon paquet que t’aurais pas voulu toucher, même avec un bâton. Enfin, y’avait quand même cette jolie blonde, avec ses yeux si bleus, que t’y serais bien allé en vacances. 

 

5- Parce que ladite jolie blonde aux yeux azur t’a jeté dès que tu l’as approché

Enfin « jeté » et « approché » sont de bien grands mots. Tu voulais juste lui parler. Elle t’as juste ignoré, on ne va pas en faire un plat, si ?

The Seventh Commandment

6- Parce que sa copine (bourée) était moins à ton goût

Au début en tout cas. Après, à force de descendre des verres, de discuter… et de redescendre des verres… tu as fini par la trouver « potable », selon tes propres mots. Floue, mais « potable ».

 

7- Parce que ton pote veillait au grain

On a tous un insupportable ‘Saint Bernard’ parmi nos potes. Ce sportif de merde, à la vie 100 fois plus saine que la tienne, qui ne boit pas une goutte, et passe son temps à te sortir de la merde dans laquelle ton ivresse te fait te ruer. Quel raseur.

 

8- Parce que t’avais pas de capotes

Et tu t’en es rendu compte très vite après avoir échappé à la vigilance de ton chaperon et guidé la belle au dernier étage, hors de vue, près de la porte coupe feu. Quel prince tu fais…

 

9- Parce que tu n’arrivais pas à bander

Ouais parce que les capotes, ça n’a pas été un problème longtemps, on ne va pas se mentir. Par contre, le coq n’a pas voulu chanter. Impossible de hisser la grande voile, rien du tout. Ça n’a probablement rien à voir avec les 13 bières et les 7 pastis que tu venais de t’envoyer, hein ?

 

10- Parce qu’elle avait ses « ragnanas »

Mais non, on sait, ça n’a rien à voir avec ça. De toute façon, tu l’aurais pas fait hein… Y’a pas à dire, t’es vraiment un mec bien.

 

Comme quoi ça tient parfois à pas grand chose, la frontière entre un salaud et un mec bien.